Le pourquoi du comment/Why and how

Je me souviendrai longtemps de mon week-end à Toulouse en novembre 2012 où je suis tombée sur cette affiche « Expressions des arts centrafricains du 17 au 14 novembre 2012 ». Et là mon sang n’a fait qu’un tour : comment ça ils attendent que je vive en Espagne pour enfin organiser des stages de danse de Centrafrique ?!?

Ni une ni deux, j’ai filé au stage et j’ai appris pour la première fois les pas de danses traditionnelles de chez moi !!! L’émotion était forte parce qu’il faut se le dire, les lieux d’expression de la culture centrafricaine sont denrée rare dans l’hexagone, la faute à nous-même et je balaie devant ma porte.

Je l’avoue je suis admirative des cultures du Mandingue qui sont très largement véhiculées en Europe. D’ailleurs j’ai un immense plaisir à pratiquer leurs danses à tel point qu’on me demande souvent si je suis de là-bas ; vous vous rappelez « ma personnalité transfrontalière » pour ceux qui n’auraient pas encore lu ma présentation « officielle » du côté professionnel allez-y faire un tour.

Tout cela pour dire qu’après ce stage, l’idée d’écrire sur ces cultures qu’il faut préserver et partager a fait son chemin. Avec le soutien d’une grande amie, j’ai écrit mon premier article publié en février 2013 chez UnitedeExplanations sur la valorisation de la culture centrafricaine au travers de ses danses traditionnelles.

Certains de mes amis m’ont dit « mais tu ne vas quand-même pas t’arrêter en si bon chemin?! » d’autres m’ont dit « ¡ venga qué sí puedes !» d’autres encore « you rock go ahead ! ».

J’avais reçu 5 sur 5 le message et j’avais réellement l’envie de ne pas m’arrêter à cet article mais vous savez la vie parfois c’est complexe, il faut contourner la montagne, traverser des déserts, esquiver deux/trois requins et au final j’ai vu passer 4 années comme une lettre à la poste !

Et puis débarque 2017, résurrection, ça suffit, je reprends ma vie en main, je lance ma page web perso, je déterre mes projets restés trop longtemps à faire causette aux araignées et … réapparition du projet blog !

La danse c’est mon exutoire. J’ai essayé le hip-hop, j’ai pratiqué la salsa, la bachata, le rock et finalement je me suis retrouvée dans la danse traditionnelle africaine, celles du Mandingue particulièrement. Alors NON je ne vais pas vous bassiner ici avec toutes les danses traditionnelles de Centrafrique ou du Mandingue, attention j’ai quand-même un « statut de transfrontalière » à respecter (LOL).

En revanche, si je me lance dans cette nouvelle aventure c’est par envie de partager avec vous ma passion pour LES danses traditionnelles de ce vaste monde. Ne vous oubliez pas, parce que nous, on a rendez-vous ici-même tous les 3/4 mois. So….let’s dance !

  • *Clin d’œil à David Bowie dans « let’s dance »
  • **Clin d’œil à MC Solaar dans « bouge de là »

Laisser un commentaire